ManpowerGroup Knowledge Center

Suivez nous sur:

twitter

facebook

linkedin

YouTube

La capacité d’apprentissage est la clé du succès pour faire face à la 'Révolution des compétences'.

|

Forum économique mondial : Davos 2017 - #WEF2017

Forum économique mondial : Davos 2017  - #WEF2017

Partenaire stratégique du Forum Economique mondial (WEF) depuis douze ans, ManpowerGroup participe activement à la réunion annuelle de Davos en Suisse. Le spécialiste des ressources humaines y présente son nouveau white paper sur la ‘Révolution des compétences’. A l’heure de la transformation digitale, ManpowerGroup lance un appel à tous les acteurs du monde du travail et de la société en général afin de placer le concept de ‘learnability’ (capacité d’apprentissage) au centre des priorités. Cette faculté d’acquérir de nouvelles compétences doit permettre à chaque  individu de s’adapter en permanence aux changements technologiques autant qu’aux mutations du monde du travail. Le talent est devenu la nouvelle monnaie dans le monde du travail, et son cours de change évolue en fonction de la capacité d’apprentissage des individus.

*Selon une enquête de ManpowerGroup menée auprès de 18.000 employeurs, 83% des employeurs au niveau mondial prévoient de maintenir ou d’accroître leurs effectifs au cours des deux prochaines années, dans un contexte de digitalisation accrue.   

* Seulement 12% employeurs sondés prévoient de réduire leur masse salariale en raison des évolutions technologiques. En Belgique, seulement 1% des employeurs comptent réduire leurs effectifs pour les remplacer par des robots et des machines. La digitalisation ne va pas entraîner de destruction d’emplois massive à court terme.

* Quels profils devraient profiter de l’automatisation croissante de certaines activités économiques ? Les informaticiens (+26%), les spécialistes en ressources humaines (+20%) et  les profils commerciaux (+15%).

*Les travailleurs devront posséder davantage de créativité, d’intelligence émotionnelle et de flexibilité cognitive afin de pouvoir travailler avec les robots, plutôt que d’être remplacés par eux 

*Aujourd’hui, les individus ne doivent plus se reposer sur les connaissances acquises, mais se montrer curieux et motivés afin d’acquérir de nouvelles compétences et rester employables à long terme. Ce concept de  ‘learnability’ (capacité d’apprentissage) occupera une place croissante dans la gestion des carrières et la société en général.

* Pour se doter des compétences requises, les entreprises misent de préférence (51%) sur la formation de leur propre personnel (recyclage et développement des compétences), plutôt que des ressources externes (nouveaux engagements et outsourcing). 

* Dans quelle mesure un individu est prêt à s’adapter à ces changements ? Un nouveau test réalisé par ManpowerGroup en partenariat avec la société Hogan permet à quiconque de calculer son quotient d’apprentissage : www.learnability.com

White paper :  ‘La Révolution des compétences’

Il ne se passe pas un jour sans que l’on parle de l’impact de la digitalisation, de l’intelligence artificielle et des innovations technologiques sur le monde du travail. ManpowerGroup s’est intéressé à ce qui va se passer à court terme en interrogeant les employeurs sur leur degré de préparation face à cette ‘Révolution des compétences’. Dans quelle mesure seront-ils impactés par l’automatisation au cours des deux prochaines années ? Auront-ils besoin de nouveaux profils ? Quelles actions ont-ils mis en place pour aider leurs collaborateurs à se préparer à des emplois dont on n’a pas encore entendu parler aujourd’hui ?

|
Inscrivez-vous ici
Inscrivez-vous ici